Soutien aux marbriers d’Aurillac !

La situation illustre ce qui se passe dans beaucoup de dépôts de marbrerie actuellement, mais cela illustre aussi une pratique managériale pourrie jusqu’à l’os au sein d’OGF, qui, on l’espère (mais on en doute), reste anecdotique.

Solidarité pour nos collègues marbriers d’Aurillac qui se retrouvent incités par leur hiérarchie et par téléphone, en catimini, hier en milieu d’après-midi, à faire une ouverture/fermeture de sépulture (d’une durée d’à peine 30 minutes) ce samedi à 6h de route A/R alors qu’ils étaient planifiés en repos. La solution de la sous-traitance, pourtant parfois envisagée n’a même pas été retenue !

Le manque de personnel doit enfin éclater au visage de nos cadres ! De plus en plus souvent, nos marbriers ne rentrent pas chez eux en semaine…

Courageusement, et avec l’aide de leur élu local CFDT, nos collègues ont fait appliquer leur droit de délai de prévenance et ont refusé ces conditions de travail pour profiter de leurs proches et de leur temps libre. Soutenons-les !

Parce qu’il est temps d’arrêter les conneries, la CFDT les accompagne. Aucune famille n’a été lésée et une solution de secours a pu être trouvée.

Lorsqu’il s’agit d’user de sa domination hiérarchique sur les gens, faire un planning fantoche est à la portée du premier venu. En revanche, la tâche est plus complexe lorsqu’il s’agit de respecter les accords d’entreprise et la règlementation du travail. Planifier, en tenant compte des indicateurs sociaux, c’est un vrai métier.

Pour les équipes de planificateurs qui chaque jour tentent de concilier ces règles de bon sens avec le manque de moyens humains nous leur témoignons tout notre respect.

tract marbriers aurillac