Réaction de la CFDT Services Funéraires à l’article de 60 Millions de Consommateurs

bandeau titre 60 millions de consommateurs

Avec un titre accrocheur, le N° hors série de 60 millions de consommateurs examine plusieurs sujets sur le “business de la Mort”. Voilà l’expression que les salariés des services funéraires subissent régulièrement à l’approche de la Toussaint. Cette année, nouveauté, les crématoriums sont aussi en ligne de mire. La CFDT réagit.

bandeau titre 60 millions de consommateurs

Assurances Obsèques : le piège des contrats en capital

Dans l’article, les contrats en capital sont considérés comme coûteux au vu du capital garanti. Ainsi pour un capital de 4 000 € on doit verser 5 000 € à 6 000 € avec des petites cotisations.

Et effectivement, bon point pour 60 Millions de Consommateurs, on cotise trop souvent à perte. La première leçon à en tirer c’est bien entendu de rappeler qu’il est bien souvent préférable de se tourner vers les entreprises funéraires pour un contrat obsèques plutôt que vers les banques.

Comparateurs en ligne, une fausse promesse

Avec la digitalisation du funéraire, sont arrivés une flopée de « comparateurs » qui n’en ont que le nom. Ne vous attendez pas à avoir immédiatement un comparatif clair, ils ne fournissent ni devis, ni vraies comparaisons, ce sont plutôt des sites de rencontre entre famille en deuil et opérateurs funéraires.

Ah ben moi je pensais qu’en cliquant sur un bouton, on nous informerait mieux…

En effet les opérateurs paient 1 jeton de 50 € à 70 € le site pour avoir les coordonnées de la famille et leur transmettre leur devis. Le site ne fournit donc ni devis ni comparaisons, à la famille de se débrouiller pour choisir entre plusieurs offres.

Le mieux reste aujourd’hui pour une famille de demander directement des devis à plusieurs opérateurs funéraires sur leur site internet. C’est possible en 3 clics. Mais il est illusoire d’attendre un véritable comparateur alors même que l’obligation de communiquer des devis types aux collectivités n’est ni contrôlée, ni respectée.

Offres dites “Low Cost”

De nombreuses offres d’opérateurs funéraires qui prétendent casser les prix sont en réalité trompeuses. Car certains frais nécessaires sont oubliés. On voit par exemple fleurir des forfaits “1500€” pour des obsèques avec crémation. Mais à ce prix, seront optionnels : le salon funéraire, le transport du défunt avant mise en bière entre le lieu de décès et le domicile ou le funérarium…

Imaginez un restaurant proposant des à prix cassés. Vous entrez et découvrez que les plats proposés sont froids, sans couverts… Que vous devez payer pour la table, l’assiette, le service… Cela s’appelle une arnaque.

Opérateurs Funéraires et Concurrence

L’objectif de la concurrence qui devait faire baisser les prix n’est pas atteint, bien au contraire. Doit-on regretter la concession et ses tarifs réglementés ?

Si l’article donne des informations sérieuses sur le marché et les opérateurs, il s’égare comme souvent avec des intervenants peu crédibles dans leurs propos. C’est l’éternel “tout n’est pas obligatoire” qu’il convient de modérer car certaines prestations sont nécessaires.

Cercueils

De même plutôt que de se féliciter d’une filière bois française PEFC écoresponsable, l’article est titré : “Pourquoi les cercueils français sont-ils si chers ?”

Il aurait été intéressant de faire une étude comparative des prix des cercueils Français et Étranger proposés pas les opérateurs. Mais là encore, rien.

Tarifs

Des prix sur le Web plus élevés, nous semblent également être une affirmation assez légère sur la base de 37 devis sur 13 départements, un échantillon extrêmement faible. L’injonction : « préfèrez les entreprises locales » relève du bon sentiment, car toutes les entreprises des opérateurs funéraires sont locales.

Moi je suis plus local que le concurrent qui se trouve à 500 mètres…

Également, il est suggéré qu’un opérateur indépendant soit moins cher que celui d’une grande marque. Cette affirmation reste à démontrer quand dans le même temps on affirme que tout est trop cher et qu’il n’y a pas de concurrence.

C’est la partie la plus faible de cette enquête qui reste à la surface des choses avec les lieux communs habituels.

Crémation : vers du grand n’importe quoi ?

Nous l’affirmons une fois de plus : il n’est pas digne d’envoyer une urne par voie postale.

les restes non-humains sont abordés de manière plutôt trash, pour faire simple c’est à l’opérateur du crématorium de faire le tri et d’être exemplaire. Mais il faut rappeler que personne n’est propriétaire d’un corps humain et la vision du recyclage abordée de façon mercantiliste est assez indigne, même si un peu plus de communication sur le sujet n’est pas inutile. Les agents de crématorium devront-ils bientôt remettre les prothèses aux familles qui en feraient la demande, comme le suggère la CPFM ? La CFDT dit stop à la surenchère.

Et la prothèse de hanche c’est à emporter m’sieurs dames ?

Il faudra selon nous rester vigilant afin que le métier d’agent de crématorium ne se transforme pas en marchand de ferraille, avec d’un côté les cendres et de l’autre la remise des prothèses…

Et le Pôle Public dans tout ça ? Nada, quedal…

Si l’article attaque sévèrement les pompes funèbres privées, nulle trace des services funéraires gérés par les collectivités territoriales. Quid des tarifs et des prestations dans la logique du service public ?

Il serait d’ailleurs pertinent de s’interroger sur les recettes des taxes de crémation et des recettes des cimetières des collectivités territoriales et de leur utilisation dans leur budget public…

L’avis de la CFDT Services Funéraires :

Beaucoup d’informations dans ce sujet, avec des points de vue discutables ce qui est normal dans une démocratie.

Nous déplorons en revanche la faiblesse des propos des interlocuteurs du funéraire et invitons les journalistes à nous contacter sur les sujets des Services Funéraires plutôt que de contacter toujours les mêmes radoteurs.


Le citoyen averti pourra également retrouver les fiches de la DGCCRF pour une information plus complète :

Fiche Pratique des Prestations Funéraires