[CORONAVIRUS] Les salariés d’OGF doivent pouvoir continuer à travailler !

Malgré nos demandes, et alors que tous les salariés sont extrêmement sollicités sur le terrain, OGF, le leader du funéraire refuse de s’adapter à la situation : pas de mesures sociales telles que le maintien de salaire (subrogation) en cas de garde d’enfant, pas d’atténuation du malus lié au 13ème mois (prime d’assiduité)…

Pour la Direction d’OGF c’est ce qu’on appelle un “management plus humain”…

Actuellement les seules mesures prévues par OGF se résument à demander toujours plus aux salariés, avec une prime de seulement 50€ en cas d’éloignement pour remplacer un collègue absent dans un autre secteur !

Les salariés d’OGF veulent et doivent pouvoir travailler, mais avec beaucoup plus de reconnaissance de la part du Gouvernement et de leur employeur.

La CFDT se tient prête à agir et à communiquer massivement sur l’absence de considération du 1er opérateur funéraire français.

CFDT les salariés continuent